Aller au contenu
assemble en france

Aurélien, fidèle client nous fait l’honneur d’un petit article!

Merci à lui pour son éloquence!

 

Akrone, crowdfunding, Akronefunding…

Le financement participatif, plus connu sous le nom de crowdfunding -anglicisme à la mode oblige- a
connu un développement fulgurant ces dernières années, que ce soit pour se photographier sur un
water-closet portatif en lisant le journal au milieu du bush australien, ou créer une nouvelle marque de
montres en cassant les codes établis. C’est par ce biais et quelques rencontres fortuites que j’ai
découvert Akrone, fruit de la complicité de 2 amis passionnés d’horlogerie, et qui ont été dans les tous
premiers à se faire connaître via la société Kickstarter.

La plate-forme de vente propose une visibilité internationale pour des petites ou grandes sociétés qui privilégient la
vente directe, sans passer par des intermédiaires marchands.

Ainsi est née la K-01, édition limitée à 300 exemplaires, et qui s’est écoulée comme des petits pains.
Des petits pains qui ont proliféré à toute vitesse, ainsi la plongeuse en titane K-02 naissait au milieu de
concurrentes diverses et parfois (a)variées.

C’est le credo d’Akrone : proposer des montres de très belle qualité à prix imbattable, bien en dessous
de ceux pratiqués par les marques historiques. Des produits hors du commun pour tous.

La K-02 en fut le parfait exemple : 50 exemplaires « vipères » passés sous le contrôle impitoyable de
l’observatoire de Besançon, le tout agrémenté de la légèreté unique d’un titane proposé dans sa
configuration la plus résistante (grade 5) ; un design particulièrement travaillé avec notamment des
aiguilles rappelant les bouées marines… le tout pour moins de 1000 euros, du jamais vu ou presque !
C’est la marque de fabrique d’Akrone : créer des modèles originaux qui s’appuient sur l’histoire de
l’horlogerie, mais sans jamais se contenter d’un plagiat si tentant.
C’est d’ailleurs la limite du crowdfunding, où quelques projets sortent du lot, au milieu de pâles resucées.

La K-04 « Métiers d’art » illustre à ce titre l’esprit créatif des 2 compères, qui ont su s’entourer petit à
petit de collaborateurs talentueux ; si le design demeure au centre de leurs préoccupations, doublé d’une
volonté maniaque d’utiliser des matériaux de haute volée, Akrone a su surprendre en proposant une
gravure unique réalisée à la main sur chacun des 100 modèles. Le tout par un artisan rare également
installé à Nantes Thomas Brac de la Perrière.

Car si Akrone passe régulièrement par cette plate-forme internationale, la société souhaite contribuer à
développer l’artisanat de proximité, tout en faisant assembler ses montres en France et à présent dans son propre atelier horloger. Tout se qui peut se produire sur notre territoire est une priorité, autre marque de fabrique de nos amis.

Et voilà que déboule la C-02, seconde plongeuse au prix encore plus canon, sans pour autant sacrifier à
cette sacro-sainte qualité de fabrication, leitmotiv obsessionnel et indispensable.
C-02, C-02 compressor, cross… 10 modèles différents, à donner le tournis aux acheteurs !
Un pur délire, peu rationnel, mais tellement délicieux. Akrone, ou l’art de se compliquer l’existence… en
retard certes… à la bonne heure ! Tout de même !
Une lunette interne d’un côté, un fond marin sur lequel plane l’ombre du redoutable kraken sur tous les
autres…

Encore une réalisation originale et redoutable, sans accroc, mais nous rendant accros aux crocs du
Kraken à cran… et Akrone… et craquent les os des impudents imprudents…
Alors, Akrone-fou-dingues ? Participez

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faire défiler vers le haut