Aller au contenu

Après 5 ans d’existence et 4 projets Kickstarter sur 4 validés au-delà de nos espérances, nous nous sommes dit que nous étions légitimes à notre tour pour vous donner quelques pistes pour assurer le succès de votre campagne Kickstarter !

En tant qu’entrepreneur ou porteur d’un projet, vous avez forcément été confronté à des doutes concernant la commercialisation de votre service ou produit !?

Vous croyez en votre projet, mais votre entourage ou des professionnels vous déconseillent fortement de vous lancer ?!

C’est une étape obligée dans tous les lancements de projets ! Ne vous laissez plus décontenancer ! Le meilleur moyen de lever les doutes et de passer à l’action.

Le financement participatif vous permettra de mobiliser la communauté autour de votre projet en limitant les risques et les couts !

Nous vous proposons 5 points clefs qui nous semblent des plus importants pour bien réussir sa campagne !

1/ Il faut faire une campagne de crowdfunding pour les bonnes raisons !

Le principe du crowdfunding c’est une récompense proposée (un service ou un produit) en contre parti d’une rétribution. Bien évidemment, la récompense doit être à la hauteur de la rétribution !
Le principe du crowdfunding n’est clairement pas le bon moyen de lever les fonds ! Les gratifications et les coûts de la campagne réduisant énormément la marge.

Le crowdfunding est intéressant et utile pour tester son concept en direct live, sans filtre !

C’est une étude de marché grandeur nature, le bullshit en moins ! L’engagement des contributeurs validant ou non le projet !

2/ Préparer la campagne en amont !

C’est une évidence ! La préparation est l’étape la plus importante et la plus compliquée à réaliser. Le futur « backer » à besoin de comprendre le projet. Le message doit être simple pour être compris par tous et de préférence en anglais puis en francais !

Il s’agit de présenter honnêtement le projet et éviter le blabla marketing. Il faut simplement expliquer pourquoi vous proposez le produit ou service, l’histoire autour du projet, la vision (apporter un plus), et comment vous allez vous y prendre pour la réalisation de celui-ci!

Il faudra mettre en avant les innovations que vous apportez à la communauté. Pour un produit cela peut être un design, un savoir faire, une innovation… (préparez quelques vidéos, photos, prototypes, dessins techniques…)

 

 

Ce nouveau mode de financement génère un business autour de lui, avec pléthore de sociétés soi-disant spécialisées qui vous promettront moyennant finance de gérer pour vous votre campagne. Sachez que les agences n’ont pas d’obligation de résultat. Si vous faites le choix de passer par une agence assurez vous de leur professionnalisme.

C’est votre projet, vous êtes donc le ou la mieux placé pour le gérer de A à Z. Aujourd’hui tout peut être réalisé en interne ! Inspirez-vous des projets déjà existant et qui ont marché. Regardez aussi ce qui n’ont pas marché pour éviter de faire les mêmes erreurs.

Avec une bonne idée, un bon concept, du temps à consacrer pour échanger, étudier, tester, un peu de bon sens et de chance … vous devriez être en mesure de réussir votre campagne !

Chaque projet est unique ! Vous devez compter que sur vous-même pour mener à bien votre projet !

3/ Créer une base de « fan »

Pour le lancement d’une campagne, vous allez devoir fédérer autour de votre projet un certain nombre de « fans » ou de prescripteurs…

Les premiers fans seront vos amis et votre famille. Vous allez donc devoir « pitcher » votre projet des dizaines de fois afin d’avoir les premiers feed-backs.
Attention, la famille et les amis ne sont pas les meilleurs conseillers ! Par sympathie, ils auront tendance à soutenir plus facilement votre projet. Ou parfois, ils vous dissuaderont par crainte de l’échec… Il faudra donc faire la part des choses et prendre beaucoup de recul…

La deuxième étape va vous faire entrer dans le vif du sujet ! Il vous faut maintenant « pitcher » votre projet auprès des professionnelles et ou passionnés. Il ne faut pas avoir peur d’échanger (beaucoup de personnes ne passent jamais la deuxième étape par peur de se faire « piquer » l’idée, c’est une erreur.) cela va vous permettre de faire mûrir votre projet ! L’occasion peut être de revoir la copie !

La troisième étape : élaborer un prototype et des supports et aller à la rencontre du grand public et des médias. C’est l’étape la plus compliquée ! Dans un premier temps ne perdez pas votre temps avec les grands médias. Sauf exception, ils ne s’intéresseront pas à votre projet (pas assez attractif pour le moment) N’oubliez pas que les médias s’adressent aux masses. Ils ont donc besoin de belles histoires pour faire vendre ou accrocher le lecteur ou le téléspectateur…

Ciblez plutôt les médias locaux de votre région dans un premier temps.

 

Si vous avez réussi ces différentes étapes votre projet et en bonne voix.

Parallèlement à toutes ces étapes, pensez à travailler vos propres réseaux sociaux. Vous pourrez ainsi vous faire la main sur les contenus, centraliser la communauté autour de vous…

À quelques semaines du lancement de votre campagne, il va falloir mobiliser concrètement votre réseau afin de tester leur réactivité vis-à-vis de votre projet.

Si a ce moment-là vous n’avez pas de feed-back ou peu d’intérêt ce n’est pas bon signe ! Retravailler votre projet ! Vous devez avoir au minimum un taux d’engagement de 30 à 40 %.

4/ Choisir le bon timing/Durée/Montant

Le bon timing, c’est quand vous avez le sentiment d’avoir fait le maximum pour réussir votre campagne (textes, photos, vidéos…. correctement présentées) et comme expliqué plus haut, suscité un minimum d’engagement de la base fan.

Le bon timing, c’est aussi la saisonnalité. Certains projets fonctionneront mieux sur une période hivernale et d’autre sur une période estivale (c’est du bon sens.)… À vous de définir la meilleure stratégie !

La durée : vous pouvez choisir en générale entre 1 et 60 jours. C’est aussi à vous de définir la meilleure durée ! En fonction du projet, la durée à son rôle à jouer ! Il faudra être en mesure d’animer votre campagne sur toute la période.

Dernier point, fixer votre objectif financier ! Celui-ci doit permettre de financer le projet et la fabrication. Mais l’objectif à atteindre ne doit pas faire peur aux contributeurs ! Il faut donc trouver un juste-milieu ! Ni trop faible, ni trop ambitieux et miser sur l’engouement que créer le projet une fois son « goal » atteint !

Avec une bonne préparation et un bon produit ou service il est tout à fait possible d’atteindre les 80 000 à 100 000 Euros en 30 jours avec un « goal » entre 20 000 ou 40 000 euros !

Prévoyez un budget et du temps pour gérer et animer votre campagne !

5/ Après la campagne

 

La campagne permet de fédérer une communauté autour de votre projet ! Une fois le projet clôturé, la plateforme prélèvera une commission d’environ 8 % et vous remettra la somme dans les 15 jours suivant la campagne.

Vous devrez à ce moment là selon vos engagements livrer vos clients du produit ou service dans le délai et dans le respect de la qualité fixé au préalable !

En cas d’ajustement ou de modification en cours de route, il faut prendre le temps d’échanger en toute transparence avec votre communauté !

Dans tous les cas, il faut respecter vos engagements qualité/Prix.

Aujourd’hui le « backer » ne finance pas juste une idée. Il attend d’en avoir pour son argent et à ce titre, il entend faire respecter ce droit ! A savoir obtenir en échange de son investissement la récompense qu’il lui est du et plus !

Les plateformes ont énormément évolué depuis 10 ans. On est à présent dans une démarche de gagnant-gagnant.

Le « early adopter » bénéficient de tous les avantages liés à la campagne.

Le porteur récompensera le early adopter via un prix de lancement. La campagne lui permettra aussi de donner de la visibilité à son projet… Cela représente un coût et un gros sacrifice en terme de marge. Mais investir dans une campagne de communication vous coûtera dans la majorité des cas plus cher sans garantie de succès….

 

Inspirez vous de nos campagnes en visitant le site kickstarter puis faites une recherche « akrone watches »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faire défiler vers le haut