Skip to content

Montre quartz ou montre mécanique ? Chez Akrone on a choisi !

Mécanique ou quartz ? Chez Akrone, vous ne trouverez que des montres mécaniques. Pourquoi ? Qualité, esthétique, tradition, parce qu’on aime les belles montres quoi. Ça reste toujours flou pour vous ? On vous explique tout !

Pile ou…pas
La montre mécanique représente la tradition de l’horlogerie, c’est elle la première qui s’est attachée à nos poignets. Avant 1969, c’était elle la reine, avant que la montre à quartz ne lui vole la vedette. La première grande différence réside dans l’alimentation de ces deux types de montres. La montre avec un mouvement à quartz nécessite une pile alors que la montre mécanique, elle, est « autonome » ! Qui donc est la plus écolo ? La montre mécanique peut fonctionner de deux façons : grâce à un remontage manuel ou un remontage automatique. Évidemment, chez Akrone, on vous a facilité la tâche, toutes nos montres sont mécaniques et automatiques. Donc pas de petite couronne à remonter !

Alors si la montre mécanique automatique ne nécessite pas de pile ni d’un remontage manuel sur ressort comment fonctionne t-elle ?
Le remontage automatique se fait en fait grâce aux mouvements du poignet. Plus on la porte, plus elle emmagasine de l’énergie pour que les aiguilles continuent de faire leur tour. C’est donc sous l’effet de la gravité, que la montre se recharge naturellement pour assurer sa bonne marche. Pour entrer un peu plus dans les détails : la montre dite “automatique” possède un petit “demi-disque” nommé rotor ou “masselotte” qui tourne sur son axe à chaque mouvement, ce qui permet de remonter le “garde-temps”. N’est-ce pas magique ? C’est tout simplement l’effet de la physique ! Cela induit qu’on la porte souvent pour ne pas avoir à la remonter manuellement, évidemment. Une montre mécanique automatique qui dort, c’est une montre qui ne donne plus vraiment l’heure.

Ça trotte pas pareil
Au jeu des différences, entre mouvement quartz et mouvement mécanique, on observe une plus grande fluidité de la trotteuse, l’aiguille des secondes, sur nos chères mécaniques. La montre à quartz affiche une trotteuse plus saccadée avec une durée de vie contrainte par la durée de la pile qui l’alimente. En revanche, il faut avouer qu’on ne peut pas égaler la précision d’une montre quartz. Forcément alimentée nuit et jour, l’heure qu’elle donne sera plus précise. Mais n’est-ce pas le propre d’une montre que de donner l’heure le plus précisément possible ? Si, mais la montre mécanique reste celle des amoureux de l’horlogerie, celles et ceux pour qui le remontage est un rituel, celles et ceux qui recherchent la durabilité également. Une montre mécanique est un objet, à la fois esthétique et pratique, qui s’entretient, se restaure et se transmet.

On aime les complications !
Non une montre mécanique ce n’est pas plus compliquée. Lorsque l’on parle de complications en horlogerie, on veut simplement dire « fonctions supplémentaires » ou « options ». Ce sont des modules ajoutés au mouvement de la montre. Un peu comme quand on choisit une voiture avec l’option marche pieds ou encore camera de recul. Vous voyez ? Donc les montres mécaniques, oui, on les aime compliquées. Il existe trois types de complications : astronomiques (Phase de la Lune, équation de temps, quantième perpétuel, heures du lever et du coucher du Soleil), pratiques (Chronographe, grande sonnerie, répétition des minutes) et techniques (Date rapide, stop seconde).
Alors, mécanique ou quartz, quel est votre choix ?

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.