Akrone et la Certification Vipère de Besançon.

Qui n’a pas son poinçon Vipère ? Gage d’excellence, il est le graal de l’horlogerie. Délivré par l’Observatoire de Besançon, il témoigne de l’exactitude du mouvement des montres qui visent le si précieux titre de “chronomètre”.

Berceau de l’activité horlogère, Besançon devient capitale horlogère à partir de 1850. Pour honorer son rang de maîtresse des aiguilles, et faire face à la concurrence américaine et suisse, Besançon inaugure son observatoire astronomique, météorologique et chronométrique qui sort de terre entre 1883 et 1885. Sa lunette astronomique méridienne et son horloge de Fénon permettent alors aux astronomes de donner l’heure exacte aux horlogers de la ville.

Une certification reconnue
Parmi ses différentes missions, l’Observatoire de Besançon est en mesure de certifier la précision et la stabilité des montres grâce à une batterie de tests. C’est ainsi qu’elles obtenaient l’appellation de montres chronométriques, c’est-à-dire très fiables. – Car, à l’origine, un chronomètre est une montre et non un instrument qui mesure un temps court comme une course qu’on devrait appeler  montre chronographe.

Avec l’apparition des montres à Quartz, l’Observatoire de besançon ferme ce service “temps fréquence”.

La renaissance de l’Observatoire de Besançon
Ce n’est qu’en 2007 que les certifications Vipère de Besançon sont relancées, à la demande de fabricants prestigieux de montres à mouvement mécanique ! L’Observatoire de Besançon reprend alors ses activités avec une expertise scientifique reconnue mondialement, en poussant son unité de mesure quotidienne jusqu’au milliardième de seconde. Source de prestige et gage de précision la certification chronométrique est un graal.

Le fameux poinçon « tête de vipère »
Pour obtenir le fameux bulletin (certification vipère de Besançon)de marche selon la nouvelle norme ISO 3159, les montres soumises passent 16 jours dans 5 positions différentes et à 3 températures. La précision se mesure en perte ou en gain de secondes par jour, et ne doit pas dépasser –4 et +6 secondes/jour. Si la montre a prouvé ses capacités à donner l’heure la plus exacte dans des conditions exigeantes, un poinçon représentant une tête vipère est apposé sur son mouvement. Pourquoi une vipère ? Le mystère reste entier.

Akrone fait le choix de la manufacture Soprod et France Ebauches pour intégrer leurs calibres dans leurs nouvelles collections permettant ainsi le retour des fameuses certifications Vipère de Besançons chez Akrone!
La Maison Horlogère Nantaise, Akrone , reconnue pour son engagement en faveur de l’industrie horlogère française depuis sa création en 2015, a annoncé son choix de travailler avec Soprod et France Ebauches pour intégrer leurs calibres dans leurs nouvelles collections dès la fin de l’année 2023.
En plus de cette collaboration, Akrone développe actuellement sa complication horlogère qui viendra s’intégrer au nouveau calibre FE dès 2024.
Mais ce n’est pas tout pour Akrone!
La maison horlogère a également exprimé son ambition de renouer avec l’Observatoire de Besançon pour travailler sur un cahier des charges visant à obtenir la prestigieuse certification Vipère de Besançon pour les calibres FE dès 2024!
Akrone, envisage de proposer à l’avenir des collections entièrement fabriquées en France, avec pour corollaire la création d’emplois directs et indirects.
Une démarche qui témoigne de l’engagement d’Akrone envers la qualité et l’authenticité des mouvements horlogers fabriqués en France et un soutien à la filière horlogère française qui se concrétise en 2023 par son adhésion à la  Fédération de l’horlogerie.

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.